A ce jour, j’ai collaboré 37 ans aux divers organismes successifs de soutien logistique à la recherche polaire française. J’ai été pendant la plus grande partie de cette carrière, employé du CNRS (Centre Nationale de la Recherche Scientifique) et mis à disposition de l’IPEV (Institut Polaire Français Paul-Emile Victor) qui est l’organisme français de soutien à la recherche scientifique française en milieu polaire. Chaque année, chaque été austral ont été autant d’occasions d’activités inédites motivantes, obligeant à des remises en question régulières, à tester des méthodes nouvelles, à chercher comment améliorer l’existant.

                  ­

Ingénieur Mécanicien de formation, j’ai intégré le personnel permanent des Expéditions polaire Françaises (EPF) après un hivernage à Dumont d’Urville (séjour de 15 mois de 1979 à 1981) et depuis je me suis rendu chaque été austral sur le terrain pour encadrer les activités logistiques et techniques, totalisant environ 15 ans de séjours. La gestion technique de Dumont d’Urville m’a été confiée en 1985 et par la suite, je suis devenu responsable de toute la logistique française en Antarctique. A partir de 1991, j’ai poursuivi cette activité pour le compte de l’IPEV, complétée par la responsabilité du projet Concordia puis celle de la mise en place d’un système de transport fiable entre la côte et le site de la nouvelle station (le raid). A ce jour j’ai pris part à 40 des 62 convois, scientifiques comme logistiques, organisés depuis 1993.

                  ­

J’ai eu la chance que plusieurs projets techniques valorisants me soient confiés et d’avoir pu les réaliser avec le soutien d’une équipe de collaborateurs qui s’est progressivement étoffée jusqu’à 6 permanents à l’IPEV et 70 personnels contractuels sur le terrain couvrant tous les aspects de la logistique et de la technique.

                  ­

Ma compétence s’est développée et diversifiée sur plusieurs axes, en particulier :

    • L’animation du service en charge de la logistique et des Infrastructures françaises et la conduite des campagnes d’été annuelles Antarctique.
    • Les études de solutions techniques originales pour mener à bien la rénovation et le suivi annuel de la station d’hivernage Dumont d’Urville sur la côte de Terre Adélie,
    • La conception et la construction de bâtiments atypiques et adaptés à l’environnement Antarctique.
    • La responsabilité du projet Concordia consistant en la conception, la construction et le suivi de cette nouvelle station continentale sur le haut plateau Antarctique. Projet en coopération avec l’Italie et réalisé en flux tendu,
    • Le soutien logistique au forage glaciaire profond – 3200m – qui s’est déroulé de 1998 à 2003 et d’où ont été extraites les carottes de glace reconstituant l’évolution du climat sur les 800 000 dernières années,
  • La conduite d’opérations à la côte Antarctique et à partir du navire de relève (se reporter à glace de mer)

                  ­

Fort de cette compétence, je souhaite désormais apporter mes connaissances à tout organisme français ou étranger, public ou non, désireux de démarrer ou parfaire une activité, une compétence dans des zones difficiles dont les zones polaires sont le symbole.